vendredi 26 septembre 2014

Interventions Conseil municipal du 25.09.14


Point 19 - Dénomination de voies publiques

Monsieur le Maire,
Chers collègues,

Voici des dénominations/noms qui ont fait l’Histoire de Metz et qui résonnent jusqu’à nous. J’ai la conviction que ces choix feront l’unanimité, en tout particulier, sur le nom de la Résistante Marguerite Durrmeyer, capturée, torturée à Metz et déplacée, comme du gibier, de prisons à prisons, de camps à camps, entre la France et l’Allemagne, entre 1940 et 1944.

Si elle a survécu à l’horreur de l’idéologie nazie, beaucoup d’autres, des millions d’autres ont péri, au nom de la Liberté, de l’Égalité et de la Fraternité.

Ces rues désormais baptisées y veilleront toujours et nous autres davantage.

NDO

 

Point 28 - Bilan d’activités des Services de la Ville de Metz.

Monsieur le Maire,
Chers collègues,

La philosophie d’un Bilan d’activités doit convaincre que nous sommes bien « à notre place ». C’est le cas ! Grâce à l’engagement des agents de notre collectivité, la vie de la Ville a été largement transformée - bien du monde, des coins de tout l’hexagone vient désormais à Metz, pour comprendre,  accompagner et s’inspirer de notre réussite singulière.

Notre collègue, Madame KAUCIC vient de rendre hommage à des décisions et des réalisations nombreuses qui touchent l’emploi, le logement, l’assistance à tous nos concitoyens, sans exception, à l’accès égal au Service public, aux soins, aux sports, à la culture, à la liberté de se déplacer, d’entreprendre et de créer dans un environnement sain et durable.

Continuer à réussir à être aux côtés des Messin(e)s, c’est prendre toute notre part à moderniser l’Action publique, c’est poursuivre la modernisation de ses modes de fonctionnement internes, vis-à-vis d’elle-même et vis-à-vis de ses usagers, citoyens, de passage ou professionnels encore : le travail de la DRU a permis la création de plusieurs services nouveaux de haute valeur ajoutée (Allo Mairie et e-Mairie, en particulier, qui sont devenus plus que précieux dans la vie des Messin(e)s et ils nous le disent, sans oublier l’accueil physique en Mairie de quartier. Des Mairies de quartier qui deviennent autant des maisons de services que des lieux de vie, de citoyenneté retrouvée, à part entière, au-delà même des compétences légales que la loi nous ordonne. L’humain reste au cœur de notre mission et de notre organisation ! La Mairie de Bellecroix en est un bel exemple parmi tant d’autres de ce Bilan d’activité : tout le service public a dit « présent » : l’État, la CPAM, entres autres.

Comme vous aimez les chiffres, en voici quelques uns qui disent l’attachement des Messin(e)s à leur municipalité :

-      Augmentation de la fréquentation des lieux d’accueil physique de la Municipalité et partenaires : 30% (plus de 20% pour les passeports).

-        + de 3 millions de pages vues sur le site metz.fr depuis le 4 mars 2013, lancement d’e-Mairie (intérêt évident)

-        132 mille vues/Consultations du Chapitre « Pratique » et la moitié : 65 300 vues pour « Vos démarches »

-        57 157 démarches abouties depuis le lancement d’e-Mairie le 1er mars 2013 (100% de réponses en 4 jours maximum).

-         Allo Mairie, c’est presque 130 mille appels aujourd’hui– 129 660 pour être exacte, sur tout ce qui fait la vie de notre espace public commun, ce qui me fait dire que les Messins accompagnent réellement notre travail et y participent davantage.

Les Services rendus se multiplient autant qu’ils se perfectionnent et les Messin(e)s avancent dans leur citoyenneté, préalable d’une Cité apaisée et solidaire.

La DRU est un outil essentiel de modernisation qui a fait largement ses preuves dans la vie de tous les Messin(e)s : la singularité de chacun est prise en compte (ACCEO –cf handicap) et  chaque demande est respectée, le dialogue de qualité dès les premiers mots d’accueil physique, téléphonique ou dématérialisé, est nettement qualitativement amélioré pour une meilleure réciprocité. Cette réciprocité réelle dans le service rendu, tous les jours, nous fait continuer à réussir notre vivre ensemble.

Simplement, je tiens à dire toute notre gratitude à l’ensemble de notre administration, pour leur professionnalisme exemplaire, leur sens du service public, celui de l’intérêt général, celui-là même qui fait tout entendre, tout supporter y compris n’importe quoi, au sein de cette assemblée, pour répondre à chacune des demandes quotidiennes des Messin(e)s tous les jours.

NDO

 

      

Parabéns!


vendredi 4 juillet 2014

Intervention en Conseil municipal du 3 juillet 2014 - Point 10


Monsieur le Maire,

Chers collègues,

L’école est au cœur des enjeux d’un service public performant touchant la vie de deux dizaines de millions de personnes en France, au bas mot. Sans effort soutenu en sa faveur, l’avenir sera plus que bancal. Pas plus tard que cette semaine, la presse nationale y compris la Presse Quotidienne Régionale (Républicain Lorrain du 1er juillet et de ce jour) ont enquêté, à nouveau, sur l’état de notre école, une école qui reproduit des inégalités et des disparités qui sont partout dans le monde éducatif et qui se sont aggravés au fil des ans.

La réforme des rythmes scolaires et le PEDT s’inscrivent dans un processus de lutte volontariste contre une école de plus en plus inégalitaire, qui se déclasse, bon an mal an – à noter la 25ème modeste place au dernier classement PISA-, partout dans l’hexagone, loin de répondre au cahier des charges de l’idéal républicain. Le sondage CSA le plus récent crédite, par ailleurs, de 69% la confiance des Français quant à la réforme des rythmes scolaires. Il s’agit bien de pallier ces injustices y compris sur le ban communal de Metz, exactement là où elles se trouvent en proposant à chaque enfant un parcours éducatif cohérent et de qualité, en assurant la complémentarité des temps scolaires et périscolaires dans le respect des spécificités de chaque quartier et de chaque école.

La récente publication  « Géographie de l’école 2014 » par l’Éducation Nationale exige ce travail commun pérenne entre les différents acteurs de l’éducation. La Ville de Metz, la Caisse d’Allocations Familiales la Direction Départementale de la Cohésion Sociale ont réussi à mener ce travail commun de front, afin de réaliser pleinement les quatre grandes orientations
 définies, à l’instant, par notre collègue Danielle BORI :
-         Améliorer l’information  et renforcer le dialogue avec la communauté éducative

 -        Améliorer l’organisation de la prise en charge de l’enfant

-         Renforcer les liens entre les différents temps de vie de l’enfant
 -        Enrichir les temps périscolaires.

 
Je tenais à saluer le travail dévoué, méticuleux, déterminé, novateur et créatif des Services de la Ville et de l’ensemble des membres de la communauté éducative pour l’école, celle qui redonne à l’enfant les meilleures chances de grandir sereinement et de choisir le métier et la vie de son choix. Le travail déjà réalisé depuis la rentrée 2013 et toutes les précédentes de 2008, envers et contre tous les doutes et toutes
les difficultés est exceptionnel. Cela est une preuve incontestable de notre
engagement pour Metz et pour son avenir. Ce qui reste à réussir ne dépend que de chacun de nous, de la même manière que nous avons dépassé d’autres obstacles majeurs dans d’autres projets de grande envergure (Mettis). Enfin, comme Albert Jacquard*, je pense que :
« la Cité idéale est celle où tout est école ».

 Nathalie De Oliveira



*Chercheur et essayiste